Salento

Le triangle du café

Les départements de Caldas, de Quindio et de Risaralda forment “el triangulo del cafe” où l’on produit le meilleur café du monde. Les plantations de café se situent autour de 1500 m d’altitude et bénéficient d’un climat printanier tout au long de l’année. Cette région à la nature luxuriante est habitée par les “Paisa”, des paysans prospères, accueillants et fiers de leurs traditions. Les “fincas cafetera” sont construites dans un style architectural typique de la région. Vous pourrez visiter ces fermes à l’architecture si particulière et découvrir le processus de fabrication du café.

 

Salento

Salento est un magnifique village au style architectural typique del triangulo del café. Vous y découvrirez un peuple chaleureux, ainsi que l’histoire de l’exploitation du café. C’est le village le mieux conservé de la région et c’est aussi le plus touristique. C’est de Salento que partent les excursions pour la vallée de Cocora.

Que faire a Salento ?

Vous promener dans le village autour de sa place centrale et admirer la vue en haut du mirador qui se trouve au bout de la calle real.

Visiter une ferme de café

Pour vous y rendre

P1070186

Les fermes de café se trouvent à 40 min de marche du village de Salento. Pour vous y rendre il faut passer le pont en direction du cimetière et suivre le chemin « des fincas de café ». Vous pouvez aussi prendre une jeep publique qui part de la place du village toutes les heures en direction des fermes de café. (4000 pesos l’aller). Pour faire le retour en jeep, il vous suffit d’attendre sur le bord de la route une jeep qui revient à Salento après votre visite. Si vous êtes en groupe vous pouvez louer la jeep entière pour environs 15 000 pesos par trajet. (Il y a un guichet sur la place centrale ou vous trouverez toutes les informations sur les trajets en jeep.)

Ferme las acacias

C’est une petite ferme qui cultive le café de façon traditionnelle et bio. Elle réserve sa production uniquement à la vente directe. Vous pourrez découvrir la culture et la transformation du café lors d’une visite d’une heure, en anglais ou en espagnol, pour une valeur de 10 000 pesos par personne. Cette ferme située sur un coteau bénéficie d’une belle vue sur les champs de café.  Pas besoin de réserver, vous pouvez arriver directement à la ferme et attendre la prochaine visite en dégustant un café au comptoir.

Contact:

Petit point sur la culture du café en Colombie

La Colombie est réputée pour cultiver le meilleur café du monde malheureusement il faut aller en Europe pour y gouter ! Cela peut paraitre paradoxal mais le café que vous allez déguster en Colombie est de médiocre qualité. « Le tinto » comme l’appelle les colombiens est très clair (on peut voir le fond de la tasse), mal torréfié et souvent déjà sucré (et on aime le sucre en Colombie !!!).  Cela s’explique par 2 facteurs :

Le premier : les meilleurs grains sont envoyés à l’export et il ne reste que les grains abimés et mal formés pour le marché local.

Le deuxième : les colombiens n’aiment pas les produits amers, leur palais est plus habitué au soda et au produits très sucrés. Il n’y a donc pas de culture gustative du petit noir comme en Europe.  Il n’est pas rare de finir une réunion de travail avec des agriculteurs de café autour d’un excellent café instantané avec de la crème en poudre !!! si si. Historiquement la Colombie est un pays producteur de café mais le processus s’arrêtait à l’export du grain séché. Le processus de torréfaction se réalisait à l’étranger. Il manque donc une certaine culture et un savoir-faire de la torréfaction. Les choses sont en train de changer avec l’ouverture de la Colombie, l’arrivée du tourisme et l’émergence d’une classe moyenne dans les grandes villes. On peut aujourd’hui trouver des marques de café colombiennes de bonne qualité. Mais il faut bien chercher et cette consommation est plutôt réservée aux grandes villes, aux cafés branchés et a une population aisée. La culture du café populaire en Colombie reste encore celle du Tinto.

La vallée de Cocora

 

La vallée de Cocora est une vallée magnifique située au cœur de la zona cafetera. Elle abrite l’arbre symbole de la Colombie et endémique de cette vallée : La palma de cerra, un palmier très haut et centenaire. De nombreux sentiers éco touristiques permettent de découvrir la vallée de Cocora.

Ce palmier est en voit de disparition car il souffre de la déforestation. La palme de cerra met très longtemps à pousser et ne peut se développer qu’au milieu du bosquet tropical andin. En effet il faut entre 60 et 80 ans pour que le petit palmier commence à produire son tronc. A ce stade il est très vulnérable. De plus il a longtemps été utilisé par les habitants pour la cérémonie religieuse des rameaux ce qui a également favorisé sa disparition.

Pour vous y rendre, il vous faut prendre une des nombreuses jeeps publiques qui partent de la place centrale de Salento vers la vallée du Cocora (20 minutes de trajet / prix 5000 pesos). Essayer de vous mettre sur le marchepied à l’arrière de la jeep pour profiter du paysage somptueux.

Pour la randonnée vous avez le choix entre plusieurs chemins. Le sentier principal est très bien balisé. Si vous l’empruntez, vous aurez une vue délicieuse sur les palmiers et la Vallée du Cocora. Après une heure et demi de marche, vous arriverez a la ferme des colibris ou vous pourrez admirez ces oiseaux surprenant tout en sirotant un café ou un chocolat chaud. Vous pouvez également emprunter les sentiers secondaires. Ils sont plus longs, plus difficiles et mal balisés, mais vous éviterez la foule. Pour les emprunter il faut vous renseigner auprès des locaux au bas de la vallée.

Je vous déconseille la randonnée à cheval. Il y a beaucoup de monde et les chevaux (des mules) se suivent à la queuleuleu. Si vous aimez monter à cheval, vous allez vous ennuyer fermement, ce qui vous laissera le temps de vous demander si ces chevaux sont bien traités vue leur maigreur famélique…

Pour manger à midi vous pouvez vous arrêter dans un des nombreux restaurants de la vallée et gouter une truite à l’ajilo (ail) la spécialité de la région.

Ou boire un café a Salento ?

Jésus Martin

Le café se trouve à une rue au bas de la place centrale de Salento. C’est sans conteste le meilleur café du village. Le café est sympa et proche de la place. Il y a également une boutique de vente dans la calle real. Jésus Martin torréfie sa propre ligne de café qui a gagné de nombreux prix internationaux.

Facebook: https://www.facebook.com/cafejesusmartin/

Le Kfée

Un petit café très sympathique avec des pâtisseries excellentes des fruits frais, des céréales, des salades, des quiches…. C’est sain, c’est frais et c’est très bon. Les portions ne sont pas gargantuesques mais c’est équilibré et bon !

Facebook: www.facebook.com/lekfeecoffeeshop

Ou manger a Salento?

Bernabe

Un super resto ! Un de mes préférés en Colombie. Ce n’est pas vraiment budget routard mais ça reste accessible et vraiment délicieux. J’ai mangé un lomo viche (faux filet) sauce au vin, mure et café vraiment exceptionnel. La portion de viande est énorme et la sauce succulente. Il y a aussi du saumon, de a truite, des salades avec des sauces fusions vraiment gouteuses et imaginatives. Si vous voulez vous faire plaisir à Salento, c’est une très bonne adresse.

Web : www.facebook.com/CafeBernabe

Bruch de Salento

P1070407

Un bon burger dans la zone du café ! J’ai mangé un burger au Guacamole vraiment excellent ! Aller, on pourrait améliorer un peu la qualité du pain… Mais le guacamole est au top, la tomate et la salade bien fraiche, un bon steack et les frites croquantes que demander de mieux ! Il y a aussi des salades, des super sandwichs et des wraps dans une ambiance internationale. Excellent rapport qualité prix.

Web : www.facebook.com/brunchdesalento/

La Fonda de los Arrieros

Un restaurant avec des plats traditionnels de la zone du café dans une décoration pur jus ! Je vous conseille la truite, le plat emblématique de salento, qu’il faut gouter au moins une fois à Salento.

web: https://www.facebook.com/lafondadelosarrieros/posts/2002987960024754

Activité et tours

Reserva Natural Kasaguadua

Situé à 30 min à pieds de Salento sur le chemin des fincas de café.  C’est un très beau projet de conservation et protection du bosquet tropical andin. Vous pourrez au court d’un sentier écologique guidé, découvrir la spécificité de la faune et de la flore de cette région. Vous pourrez également vous familiariser avec la construction d’habitat en Guadua.  Le tour débute à 9.00 am pour un cout de 25000 pesos. Il faut réserver par mail.

Vous pourrez également dormir à Kasaguadua dans une des deux chambres construitent en Guadua qui se trouvent au cœur de la réserve. Le prix de la nuit: 70 000 et 90 000 pesos pour un couple. C’est une belle expérience en communion avec la nature.

Web : https://kasaguaduanaturalreserve.org/

Ou dormir a salento ?

Hostal :

 Hôtel boutique :

Comment vous rendre à Salento ?

Depuis Cali : prendre un bus public Cali – Armenia puis un petit bus Armenia – Salento (temps de trajet 5h)

Depuis Medellin : vous pouvez prendre un bus direct avec la compagnie occidental

Contact : +573217606629

Salento – Medellin

  • Départ : 8.00 am – 10.00 am – 11.00 am – 12.00 am – 1.30 pm – 4.00 pm

Medellin – Salento

  • Départ : 8.00 am – 9.00 am – 11.00 am – 1.00 pm – 2.00 pm

Depuis et vers Pereira vous avez un bus toutes les heures environs

Depuis et vers Armenia vous avez un bus toutes les demi- heures environs

Et pour finir un peu de musique de la région du café!

Amigos con Derechos – Jhon Alex Castaño

 

MALDITA TRAICION – ALZATE

 

Arregla pa que te vas – Dario Gomez

 

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close